La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films - La boutique du cinéma

Boutique cinéma (Carlotta suite 2)

La rubrique boutique sélectionne des livres, revues, DVD, CD-rom concernant le cinéma et vous permet de vous les procurer en ligne.

CARLOTTA FILMS (Prix DVD Cahiers du cinéma 2007 pour l'ensemble de son travail éditorial et en particulier ses productions de l'année 2007), société de distribution créée il y a près de dix ans, spécialisée dans les reprises, sort régulièrement depuis cinq ans des coffrets, ou individuels, qui nous donnent la chance de découvrir ou redécouvrir des films incontournables, dans une présentation indiscutablement soignée (excellents visuels) dont les compositions font autant rêver que les titres proposés. Face à ce travail éditorial irréprochable, à ce son et à ces images excellents, cinéphiles et grand public se trouvent tout autant satisfaits. Il ne s'agit pas ici de ces collections bradées où les pâles copies et les bonus indigents vous font regretter une faiblesse. Car Carlotta Films ne se contente pas de ressortir les master mais part à la recherche de documents et propose des entretiens inédits qui, présentés en bonus, permettent une nouvelle lecture, un nouveau regard, avantage que donne le temps aux oeuvres, ce que l'on appelle l'analyse, exercice qui, on le sait, enrichit encore le rêve.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Deux oeuvres incontournables du cinéma italien en DVD le 19 janvier 2011 : L'Incompris de Luigi Comencini et Affreux, sales et méchants d'Ettore Scola.
L'IncomprisL'INCOMPRIS
(INCOMPRESO)
Un film de Luigi COMENCINI | Drame | Italie | 1967 | 105mn | couleurs | 1.66:1
A la mort de sa femme, Sir Duncom, consul britannique à Florence, confie ses deux enfants à une gouvernante. Il juge l'attitude de son fils aîné, Andrea, dix ans, insensible et irresponsable, alors que ce dernier souffre profondément de la préférence affichée que son père témoigne pour son petit frère Milo. Andrea tente par tous les moyens de conquérir l'estime de son père, en vain. L'oncle Will tente d'ouvrir les yeux de son frère sur l'injustice de son comportement à l'égard d'Andrea. Seul un drame fera prendre conscience au consul de l'amour et de la solitude de son fils.
Achetez le DVD au prix de 14,99 euros

Affreux, sales et méchantsAFFREUX, SALES ET MÉCHANTS

(Brutti, sporchi e cattivi)
Un film de Ettore SCOLA | Comédie Dramatique | Italie | 1976 | 115mn | couleurs | 1.85
Un bidonville de Rome, dans les années 60. Giacinto règne en tyran sur sa famille : sa femme, ses dix enfants, les conjoints, les amants et la grand-mère, tous logés sous le même toit, dans un taudis pouilleux. Tous acceptent son autorité et sa mauvaise humeur, car le patriarche acariâtre possède un magot d’un million de lires – reçues en dédommagement après avoir perdu un œil – que chacun espère lui voler. Tandis que Giacinto passe ses journées à se saouler ou à violenter les femmes autour de lui, que la fille tapine dans les rues de Rome, que le fils se travestit en femme, que la grand-mère apprend l’anglais à la télé, que la belle-fille trompe son mari avec le frère de ce dernier, que le petit fils chasse les rats morts, on prépare en cachette l’assassinat de Giacinto…
Achetez le DVD au prix de 14,99 euros

Le baiser de la femme araignéeLE BAISER DE LA FEMME ARAIGNÉE
(Kiss of the Spider Woman)
Un film de Hector BABENCO | Drame | Brésil, États-Unis | 1985 | 120mn | Couleurs | 1.85:1
Réalisation : Hector BABENCO
Scénario : Leonard SCHRADER, d’après le roman de Manuel PUIG
Avec : William HURT, Raul JULIA, Sonia BRAGA,José LEWGOY, Milton GONÇALVES, Míriam PIRES
Musique : Nando CORDEIRO & John NESCHLING - Directeur de la photographie : Rodolfo SÁNCHEZ
Montage : Mauro ALICE - Producteur : David WEISMAN - Production : HB FILMES
Valentin, un journaliste révolutionnaire, a été torturé pour ses convictions politiques et incarcéré dans une prison d’Amérique latine. Molina, un étalagiste homosexuel, y est condamné pour une affaire de moeurs. Tout sépare ces deux hommes qu’on enferme dans la même cellule. Pour oublier la solitude de leurs nuits, Molina fait partager à Valentin les rêves qu’il puise dans les vieux films peuplant sa mémoire. Alors que l’animosité des deux détenus se transforme en amitié, une toile de trahison se tisse autour d’eux, mettant à l’épreuve leur confiance mutuelle et leur esprit de sacrifice…
« CE FILM POSSÈDE, DU DÉBUT À LA FIN, L’ÉTOFFE DES GRANDS CHEFS-D’ŒUVRE. C’EST UNE TOILE DE CELLULOÏD. » The New York Times
Achetez le DVD au prix de 19,99 euros

Jeannot l'intrépideJEANNOT L’INTRÉPIDE
Un film de Jean IMAGE | Jeune Public | France | 1950 | 80mn | couleurs | 1.37
Sept petits garçons se promènent dans la forêt quand Jeannot, le plus petit d’entre eux, décide d’aller combattre l’ogre pour qu’il ne puisse plus manger de petits enfants. Dans le château de ce dernier, Jeannot est fait prisonnier, mis en cage et réduit à la taille d’un insecte. Mais une pie voleuse s’empare de la cage, et Jeannot se retrouve transporté à Insect-Ville, entraîné malgré lui dans un extraordinaire voyage par un énorme lézard…
Actuellement en combo DVD + blu-ray
Le prix : 19,99 € - www.carlottavod.com/film-223-jeannot-lintrepide.html

Rue Cases-NegresRUE CASES-NÈGRES
Un film de Euzhan PALCY | Comédie Dramatique | France | 1983 | 106mn | couleurs | 1.66 : 1
Synospis : Gouvernorat de Martinique, Rivière-Salée. Août 1930… À six mille kilomètres de la métropole qui prépare l’Exposition coloniale de 1931, la Martinique vit à l’heure des vacances d’été. Au milieu de la plantation, la rue Cases-Nègres : deux rangées de cases de bois désertées par les adultes partis travailler dans la canne à sucre sous le contrôle des économes et des commandeurs. Parmi les enfants qui passent leur été à s’amuser se trouve José, onze ans, orphelin élevé avec dureté et amour par M’an Tine, sa grand-mère. Protégé du vieux Médouze, qui lui conte les récits d’esclaves africains, José est un dépositaire des traditions orales. Bientôt, la vie séparera les enfants, au gré de leurs succès ou de leurs échecs scolaires : la « canne » pour les uns, le certificat d’études pour les autres, et pour les plus studieux, le lycée de Fort-de-France…
Sortie DVD le 20 octobre 2010 : 19,99 € - www.carlottavod.com/film-180-rue-cases-negres.html

Coffret Frank Borzage4 CHEFS-D'ŒUVRE D'UN MAÎTRE DU CINÉMA HOLLYWOODIEN
L'heure suprême / L'ange de la rue / Lucky Star / La femme au corbeau

Éditions supervisées par Hervé Dumont , historien du cinéma et biographe de Frank Borzage.
3 DVD 9 – NOUVEAUX MASTERS RESTAURÉS
Intertitres Anglais - Sous-Titres Français - Formats 1.20 & 1.30 respectés
4/3 – Noir & Blanc - Durée des Films : 114 mn / 97 mn / 96 mn
Frank Borzage : Sa réputation se confirme avec son premier chef d’œuvre Seventh Heaven (L’heure suprême, 1927), qui inaugure la deuxième période de sa carrière, entre 1927 et 1940, celle des œuvres majeures (Street Angel (L’ange de la rue, 1928), Lucky Star (L’isolé, 1929), The River (La Femme au corbeau, 1929), A Farewell to Arms (L’Adieu aux armes, 1932)…) Surnommé « le poète du couple », Borzage devient un des maîtres du mélodrame qu’il considère comme un genre complet, qui peut à la fois décrire les sentiments individuels et l’évolution d’une collectivité, d’une société voire du monde. Borzage situe les histoires dans un cadre de réalité dure, à laquelle il impose la force et la pureté des sentiments des personnages, parvenant ainsi à les installer dans une éternité quasi mystique...
Achetez le coffret au prix de 49,99 € : www.carlottavod.com/film-670-frank-borzage.html

LILIOMLILIOM
Réalisation : Frank BORZAGE
Scénario : S.H. BEHRMAN, continuité SONYA LEVIEN - D’éprès la pièce "LILIOM" DE Franz MOLNARAvec : Charles FARRELL, Rose HOBART, H.B. WARNER, Estelle TAYLOR, Lee TRACY, Walter ABEL, Mildred VAN DORN, Guinn WILLIAMS, Lillian ELLIOTT, Dawn O’DAY, Bert ROACH, James MARCUS, Harvey CLARKE
Musique : Richard FALL - Décors : Harry OLIVER - Directeur de la photographie : Chester LYONS
Son : George P. COSTELLO
À Budapest, Julie se rend avec une amie à la fête foraine. Elle est éprise du bonimenteur du carrousel, le séduisant Liliom. Lorsque les deux jeunes gens font connaissance, Julie refuse de voir l’égoïsme de ce dernier en renonçant à son travail de bonne. Trois mois plus tard, le couple s’est installé sous un même toit. Liliom passe ses journées à somnoler tandis que Julie s’affaire aux travaux ménagers. Mais celle-ci tombe enceinte et Liliom accepte de participer à un hold-up pour permettre à sa famille de partir vivre en Amérique…
Avec Liliom, Frank Borzage approfondit l’esthétique onirique et ambitieuse de ses chefs-d’oeuvre muets (L’Heure suprême, Lucky Star). Adapté d’une célèbre pièce hongroise de Franz Molnar qui inspirera également Fritz Lang quatre ans plus tard, ce drame sentimental teinté de (sur)réalisme poétique marque incontestablement les jeunes années du cinéma parlant hollywoodien. L’abstraction des décors de Harry Oliver, la parfaite composition plastique des images de Chester Lyons et l’exaltation de Charles Farrell (City Girl) en jeune forain font de Liliom l’un des films les plus audacieux de son époque !
Achetez le DVD au prix de 19,99€ (Sortie le 9 mars 2011)

Enquête sur un citoyen...ENQUÊTE SUR UN CITOYEN AU-DESSUS DE TOUT SOUPÇON
(INDAGINE SU UN CITTADINO AL DI SOPRA DI OGNI SOSPETTO)
Un film de Elio PETRI | Italie | 1970 | couleurs | 1.85
Réalisation : Elio PETRI - Scénario : Elio PETRI & Ugo PIRRO
Avec : GIAN MARIA VOLONTÉ, FLORINDA BOLKAN, Gianni SANTUCCIO, Orazio ORLANDO, Sergio TRAMONTI, Arturo DOMINICI & Salvo RANDONE
Musique : Ennio MORRICONE
Directeur de la photographie : Luigi KUVEILLER
Montage : Ruggero MASTROIANNI
Producteur : Daniele SENATOR - Production : VERA FILM
Synopsis : En Italie, au début des années 70, le chef de la brigade criminelle est sur le point d’être promu au poste de directeur de la section politique. Persuadé que ses fonctions le placent au-dessus des lois, il égorge sa maîtresse, Augusta Terzi, au cours de leurs joutes amoureuses. Avec un sang-froid parfait, il met tout en œuvre pour prouver que personne n'aura l'intelligence, ni même l'audace, de le soupçonner et de troubler ainsi la bonne hiérarchie sociale. Il s'ingénie à semer des preuves accablantes, relançant l'enquête quand celle-ci s'égare...
. Commander le DVD, 19,99€

Les plaisirs de la chairLES PLAISIRS DE LA CHAIR de Nagisa Oshima
Drame | Japon | 1956 | 88mn
Objet cinématographique singulier, ce film radical est aussi le témoignage direct d’un cinéaste explorant les notions d’érotisme et de déchéance dans le Japon des années 60. Un chef-d’œuvre du nouveau cinéma japonais.
Résumé : Devenu assassin pour venger Shoko, la femme qu’il aime en secret, Wakizaka doit accepter le marché que lui propose l’unique témoin du meurtre, un fonctionnaire coupable d’avoir détourné 30 millions de yen : garder le butin jusqu’à sa sortie de prison. Mais Shoko s’est mariée avec un autre, et Wakizaka décide de dépenser tout l’argent en un an, puis de se suicider…
Bonus : . L’Au-delà des interdits (25 mn) un film-analyse de Jean Douchet
« Ce n’est pas de l’extérieur que vient le vrai danger. Il est dissimulé au plus profond de soi, à l’intérieur de la subjectivité névrotique de Wakizaka. »
. Bande-annonce
Note de La vie des films : Vingt ans avant L'Empire des sens Nagisa Oshima signe avec le premier long-métrage de sa maison de production Sozosha, une oeuvre puissante qui contient déjà les thèmes de la culpabilité, du sexe et de la société qui enferme. Une société vue ici par le prisme composite (alternant regard objectif et prises de vue subjectives, comme si la réalité était tour à tour le lien perdu et l'étau) de l'itinéraire d'un homme qui franchit à travers diverses femmes la même question de l'interdit moral et de la plongée dans l'impossible retour. Mais quel serait ce retour : retour à la famille traditionnelle japonaise, retour à un certain mensonge normatif, ou retour à un sacrifice humiliant, celui de faire disparaître un violeur que Wakizaka va peut-être simplement porter en lui-même et toujours vouloir faire taire parce qu'il n'a de cesse de crier et d'agir, réduisant tout ce qui pourrait faire reflet à un passé qu'il ne veut, ne peut retrouver et qui semble pourtant être tout le temps son espoir, le visage enfantin et pur d'une Shoko qui a eu le malheur d'épouser un autre que lui. Face à cette talentueuse succession de plans séquences et de surimpressions on pense alors aux identifications chez Antonioni, à cette façon psychanalytique de confondre les visages avec le visage, les silhouettes avec la silhouette, et de faire payer à d'autres une dette que la principale intéressée ignore et que le protagniste répète ici inlassablement à des oreilles indifférentes. Portraits de femmes aussi, des strates sociales de la vie japonaise des années 60, ses bourgeois, ses politiques, sa classe moyenne, son petit peuple, ses malfrats, de bas étage ou formé en pègre organisée, LES PLAISIRS DE LA CHAIR inquiète, émeut, captive. Voici les raisons qui font qu'il faut voir ce film commenté avec soin, brio et clarté par Jean Douchet, dans un bonus qui complète cette édition indispensable et extrêmement soignée (nouveau master restauré Haute Définition) qui sort en ce mois de juin 2008.
ACTUELLEMENT EN DOUBLE DVD COLLECTOR au prix de 20 euros

Nuit et brouillard au JaponNUIT ET BROUILLARD AU JAPON de Nagisa OSHIMA
Drame | Japon | 1960 | 103mn
Résumé : Automne 1960. On célèbre le mariage de deux jeunes étudiants appartenant chacun à un mouvement politique différent. Pour le professeur Udagawa, qui fait le discours d'ouverture de la rentrée, c’est le symbole de la réconciliation de deux générations. Les invités étudiants et militants commentent ce point de vue, les générations et les avis se confrontent avec une hargne grandissante. Intitulé ainsi en hommage au film NUIT ET BROUILLARD (1955) d'Alain Resnais, Oshima tourne ce film pratiquement à l'insu du studio Shochiku, et traitant d'un sujet politique brûlant qui sera l’objet d’une polémique importante. Le cinéaste fait là un film politique et anti-establishment d’une grande richesse formelle, à une époque où les mouvements étudiants se développent et prennent la parole dans la politique.
Bonus : . Mises au point (11 mn)
À partir d'une série d'entretiens publiés au Japon en 2001, le réalisateur Nagisa Oshima revient sur sa conception de la mise en scène à travers Nuit et brouillard au Japon.
. Bande-annonce
ACTUELLEMENT EN DOUBLE DVD COLLECTOR au prix de 20 euros
L'argentL'ARGENT
Avec : PIERRE ALCOVER MARY GLORY BRIGITTE HELM YVETTE GUILBERT HENRY VICTOR ALFRED ABEL ANTONIN ARTAUD JULES BERRY
Réalisation : Marcel L’Herbier
France | 1928 | 164 mn
Résumé : Une guerre secrète oppose Nicolas Saccard, directeur de la Banque Universelle, et le banquier Alphonse Gunderman. Lorsque ce dernier remporte une victoire en empêchant que soit votée une augmentation de capital pour l’une des principales affaires de Saccard, tout bascule. Considéré comme ruiné, Saccard organise sa revanche et se met en tête de financer les recherches de Jacques Hamelin, un aviateur souhaitant exploiter des terrains pétrolifères en Guyane…
Bonus :
. Nouveau Master Restauré
. Présentation par Jean-François Zygel (3 mn)
. Nouvel accompagnement musical de Jean-François Zygel (Dolby Digital 5.0 & Stéréo)
. Format 1.33 respecté – 4/3 – 164 mn – Noir et Blanc
Note de La vie des films : Un monument qui permet de repenser la valeur du cinéma muet, le rapport du cadre au son, la musique, la transmission iconique de la sensation du bruit, le positionnement des comédiens face aux dialogues que le film ne rendra pas, l'invention d'un cinéaste et l'invention d'un langage cinématographique, les prouesses techniques, l'artisanat au service de l'art, la captation de l'espace, le cinéma comme outil d'une conscience sociale, les rapports de classes transcris par la mise en scène, par le sens du geste, du regard, du mouvement. Un film clé et des bonus qui permettent d'étayer une réflexion nécessaire pour qui cherche à comprendre comment s'est formé le 7ème art.
. Commander le DVD (sortie le 24 avril) : 30 euros

DEUX COFFRETS 4 DVD
UNE EDITION COLLECTOR 2 DVD
Yoshida 1UNE VAGUE NOUVELLE
Œuvres complètes de Kijû Yoshida
- partie 1 [60-64]
18 JEUNES GENS À L'APPEL DE L'ORAGE
BON À RIEN / LE SANG SÉCHÉ
LA FIN D'UNE DOUCE NUIT / ÉVASION DU JAPON
LA SOURCE THERMALE D'AKITSU
Six merveilles de la Nouvelle Vague japonaise marquant, de 1960 à 1964, le premier courant artistique de Kijû Yoshida. Imprégné par la Nouvelle Vague française et plus particulièrement par le cinéma de Jean-Luc Godard et de Jean-Pierre Melville, le réalisateur amorce au cours de cette période un discours esthétique autour de drames socio-politiques, tout en commençant à répondre à la vague florissante de mélodrames réalisés dans le Japon d’après-guerre.
Bonus : Préfaces de Kijû Yoshida, Entretien avec Mariko Okada, Bandes-annonces
Commander le DVD (sortie 9 avril 2008) 50 euros

Yoshida 2CONTRE LE MÉLODRAME
Œuvres complètes de Kijû Yoshida
- partie 2 [65-68]
FLAMME ET FEMME
HISTOIRE ÉCRITE SUR L'EAU
AMOURS DANS LA NEIGE
LE LAC DES FEMMES
PASSION ARDENTE
Tout en poursuivant sa réflexion sur le mélodrame, Kijû Yoshida s’affranchit des contraintes des studios et fonde sa propre société indépendante aux côtés de son égérie Mariko Okada. Cette période, extrêmement riche et propice, permet au cinéaste de constituer une série de cinq œuvres majeures influencées par le cinéma européen et filmées dans un somptueux noir et blanc.
Bonus :
Préfaces de Kijû Yoshida
Bandes-annonces
"Kijû Yoshida : Qu'est-ce qu'un cinéaste?" Un film de Nicolas Ripoche
Ce film de 52 mn dresse le portrait de Kijû Yoshida, un homme que le cinéma a façonné. Construit en quatre époques, il montre le questionnement permanent du cinéaste sur son art, relayé par les témoignages de critiques et de cinéastes japonais et français.
Commander le DVD (sortie 9 avril 2008) : 50 euros

Eros+MassacreEROS + MASSACRE (version courte et version longue)
Réalisation : YOSHIDA Kijû
Avec : Mariko Okada, Toshiyuki Hosokawa, Yûko Kusunoki
Drame | Japon | 1969 | 158 mn
Résumé : Alors qu’elle fait l’amour avec Unema, réalisateur de spots publicitaires, une étudiante de 20 ans, Eiko Sokutai, prend conscience d’elle-même et de son inévitable froideur. Peu de temps auparavant, elle a rencontré Wada, un jeune homme du même âge, qui reste malheureusement sourd à ses avances. Afin de mieux comprendre qui elle est, Eiko s’intéresse alors à l’anarchiste Sakae Ôsugi, qui, à l’ère Taishô, fut le chantre et le premier adepte de l’amour libre. Elle suit également les traces de Noe Itô, assassinée avec Ôsugi au lendemain du grand tremblement de terre de 1923 par un officier de l’armée japonaise…
Bonus :
. BANDE-ANNONCE
• YOSHIDA OU L’ÉCLATEMENT DU RÉCIT (29 mn)
Le cinéaste Kijû Yoshida et les historiens du cinéma Jean Douchet et Mathieu Capel reviennent sur la figure du personnage historique Sakae Ôsugi ainsi que sur les thèmes d’Eros + Massacre et sa radicalité.
> Commandez le DVD chez CARLOTTA FILMS au prix de 25 euros (sortie 9 avril 2008)

TeshigaharaTESHIGAHARA : Coffret 4 DVD
Horreur/ Fantastique/ SF | Japon | | mn
Réalisation : Hiroshi TESHIGAHARA
Résumé :
3 grands classiques de la Nouvelle Vague japonaise réalisés par Hiroshi Teshigahara où se mêlent fantastique, absurde et critique sociale. Cultivant une étroite collaboration avec le romancier Kôbô Abe, le cinéaste façonne un univers artistique fascinant, où les thèmes de l'identité, du double et de la manipulation prennent un nouveau sens. Une anthologie dédiée au cinéaste, également composée de courts-métrages inédits et du documentaire en deux parties José Torres, plongée singulière au cœur de l’univers de la boxe.
Horreur/ Fantastique/ SF | Japon | | mn
Réalisation : Hiroshi TESHIGAHARA
Avec :
- Le Traquenard (1962)
- La Femme des sables (1964)
(version cinéma + version intégrale inédite)
- Le Visage d'un autre
Bonus :
7 COURT-METRAGES DE TESHIGAHARA
3 DOCUMENTAIRES AUTOUR DE SON OEUVRE
ET LES BANDES-ANNONCES DES FILMS
Commandez le coffret chez chez CARLOTTA FILMS au prix de 50 euros

MizoguchiCOFFRET KENJI MIZOGUCHI Les années 40
DVD 1 :
CINQ FEMMES AUTOUR D'UTAMARO
(1946, 95 mn) (biographie du peintre et graveur Utamaro Kitagawa (1753-1806))
avec Kinuyo TANAKA et Minosuke BANDO
Bonus :
Misère et grandeur de la beauté (22 mn)
Une analyse de Jean Douchet.
Yoshiwara et le Monde Flottant (22 mn)
Hélène Bayou, conservatrice au musée national des Arts asiatiques-Guimet, nous présente Yoshiwara, quartier des plaisirs de l'ancienne capitale du Japon de l’ère Edo, et décor du film de Mizoguchi.
Images d’Utamaro (17 mn)
Kitagawa Utamaro en quelques estampes par Hélène Bayou.
Entretien avec Kaneto Shindô (11 mn)
DVD 2 :
L'EPEE BIJOMARU
(1946, 66 mn)
avec Isuzu YAMADA et Eijiro YANAGI
L'AMOUR DE L'ACTRICE SUMAKO (1947, 95 mn)
avec Kinuyo TANAKA et So YAMAMURA
Bonus :
L’Épée Bijomaru par Jean Douchet (4 mn)
Entretien avec Kaneto Shindô (11 mn)
L’Amour de l’actrice Sumako par Jean Douchet (5 mn)
Kenji Mizoguchi de 1945 à 1949 (30 mn)
Charles Tesson revient sur les cinq films de Mizoguchi réalisés durant la période où l’occupant américain contrôlait le cinéma japonais.
DVD 3 :

LES FEMMES DE LA NUIT (1948, 75 mn)
avec Kinuyo TANAKA et Kumeko URABE
FLAMME DE MON AMOUR (1949, 84 mn)
avec Kinuyo TANAKA et Ichiro SUGAI
Bonus :
Les Femmes de la nuit par Jean Douchet (5 mn)
Entretien avec Kaneto Shindô (14 mn)
Flamme de mon amour par Jean Douchet (5 mn)
Sous la plume de Jean Douchet, une introduction au film Flamme mon amour
Note de La vie des films :
Magnifiques portraits de femmes, lyrisme, pessimisme et réalisme tragique, tout autant que regard sur l'art. Kenji Mizoguchi (1898 - 1956) dont il faut rappeler que la mère fut vendue par le père, violent et tombé dans la misère, comme geisha, commença par étudier la peinture dans une académie et travailla comme dessinateur publicitaire avant de prendre le chemin du cinéma, d'abord comme acteur, puis comme assistant réalisateur avant de passer lui-même à la réalisation. Débuts marqués par son engagement contre le totalitarisme et par son intérêt pour le monde des prostituées. Autant d'éléments qui constituent la base de ce qui fait sans doute la sensibilité à fleur de peau de ces films d'après-guerre ici présentés dans de nouveaux masters restaurés de très belle qualité. Rappelons aussi que ces films sont en noir et blanc (en versions originales sous-titrées en français). En effet sur les 89 films répertoriés de sa carrière qui s'achève en 1956 par La rue de la honte, Kenji Mizoguchi n'en réalisa que deux en couleur. Dans les bonus, parmi des documents passionnants, vous trouverez les analyses de Jean Douchet, journaliste, écrivain et enseignant né en 1929, auteur de Connaissance de Mizoguchi (Documentation FFCC, 2, 1965, pp. 6-7/ Revue Cinéma n° 236-237 page 94, article d'ensemble)
> Commandez le coffret KENJI MIZOGUCHI au prix de 50 euros (disponible dès maintenant : 5 chefs-d'oeuvre exceptionnels, inclus bonus exclusifs + Livret de 32 pages, inédit)

Mizoguchi les années 30KENJI MIZOGUCHI LES ANNÉES 30
EDITION COLLECTOR 2 DVD (Sortie le 19 mars 2008)
La cigogne en papier (87 min):
Sokichi quitte son village pour faire ses études de médecine. Obligé de faire le serviteur pour avoir un toit et ne pas mourir de faim, il rencontre Osen, une belle prostituée qui le prend en pitié. Celle-ci, contrainte de participer aux activités douteuses d'une bande de voyous organisée par Matsuda, escroque la plupart de ses clients...
Bonus:
La Cigogne en papier par Pascal Vincent (3 mn) Une introduction au film La Cigogne en papier par Pascal Vincent.
L'art du benshi (12 mn) Témoignages autour de ces bonimenteurs de films muets, qui disparurent à l'arrivée du parlant. La Cigogne en papier est le dernier vestige de ce métier, l'un des tout premiers du cinéma.
La Cigogne en papier : en direct avec un benshi (15 mn) Revivez, à travers une séquence, "La Cigogne en papier" tel qu'il fut découvert par le public japonais en 1935 et, pour la première fois dans une version en langue française. Avec la participation exceptionnelle de Osamu Kuroi.
Oyuki la vierge (78 min):
Dans la Japon des années 1870, à l'époque de la guerre de Seinan, Oyuki, une prostituée, fuit l'armée impériale. Oyuki voyage avec Okin, issu également des classes populaires et quelques nobles méprisants. Arrivés à Yashiro, un membre de l'armée Saigô, présent sous un déguisement, est démasqué et exécuté...
Les coquelicots (68 min):
Un vieux professeur à la retraite accompagne sa fille Sayako à Tokyo pour la marier à Ono, son ami d'enfance. Mais le jeune homme est séduit par Fujio, une jeune fille moderne fiancée à Munechika. Ono décide alors de quitter Sayako...
Bonus : Oyuki la vierge par Pascal Vincent (3 mn) Une introduction au film Oyuki la vierge par Pascal Vincent.
Isuzu Yamada, une vie d'actrice (19 mn) Retour en images sur la vie et la carrière d'Isuzu Yamada, une des plus grandes actrices japonaises, et première muse de Kenji Mizoguchi.
Les Coquelicots par Pascal Vincent (2 mn) Une introduction au film Les Coquelicots par Pascal Vincent.
> Commandez le coffret au prix de 40 euros

Les soeurs de GionLES SOEURS DE GION (67 minutes) - Sortie France le 19 mars 2008
Drame | Japon | 1936 | 67mn
Réalisation : MIZOGUCHI Kenji - Scénario : MIZOGUCHI Kenji et Yoshikata Yoda
Interprétation : avec Isuzu YAMADA, Yôko UMEMURA
Résumé : Dans le quartier de Gion réservé aux geishas vivent Umekichi et Omocha, deux soeurs que tout oppose. Si la première est d’une éducation traditionnelle et accepte sa soumission au désir masculin, la seconde réfute sa condition. Quand un ancien client proche d’Umekichi emménage chez elles suite à la faillite de son magasin, Omocha imagine un plan et met à profit sa théorie sur les hommes…
Bonus :
Les Soeurs de Gion par Pascal Vincent (3 mn) Une introduction au film Les Soeurs de Gion par Pascal Vincent.
Un film d'apprentissage (15 mn) Commentaire et analyse du film par Charles Tesson, enseignant et critique.
Geishas de Gion, l'art de paraître (52 mn) un film d'Antoine Lassaigne. Que reste-t-il aujourd'hui de Gion et de ses geishas, décor et sujet de prédilection de Kenji Mizoguchi ? Retour dans le célèbre quartier traditionnel de Kyoto.
Note de La vie des films : Sublime mise en scène qui, alors que le film date de 1936, contient tous les aspects d'un modernisme à la pointe de la justesse et de la tension dramatique. Maîtrise de l'ellipse, conscience du destin noir des personnages vecteurs de leurs gestes souvent destructeurs, étude de moeurs mais avant tout sociale, oeuvre précurseuse d'une carrière phénoménale, Les Soeurs de Gion est de ces moments de cinéma inoubliables. Temps court, 67 minutes, pour une dimension humaine non mesurable, tant nous implique le rythme et les vides laissés par le gouffre des âmes ici précipitées dans les cercles infernaux de leur impuissance à ce que le monde soit autre qu'il n'est. L'émotion à l'état pur, la rigueur d'un bijou taillé dans la pierre par un regard de maître à penser, à montrer, à peindre les ruelles étroites et les couloirs sans fin, les tapis où s'agenouillent les pions qui s'entredéchirent. Fascinant portrait de femmes, aussi, soeurs en désaccord, prostituées à la recherche de l'idéal protecteur, représentatives de deux mondes qui s'opposent pour ne plus se ressembler.
> Commandez le DVD au prix de 20 euros



BOUTIQUE CINÉMA (Carlotta suite 3) ...

Boutique cinéma : RE:VOIR Video



 

 


Accueil | Copyright | Contact | ©2009 Michel Marx