La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films : I Wish nos voeux secrets de Kore-Eda Hirokazu

I Wish nos voeux secrets de Kore-Eda Hirokazu


Comédie dramatique japonaise
Date de sortie France : 11 avril 2012 (2h 08min)

Réalisation et scénario : Kore-Eda Hirokazu

Interprètes :
Ohshir ô Maeda : Ryunosuke, le frêre cadet
Ryôga Hayashi : Tasuku
Nagayoshi Seinosuke : Makoto
Kyara Uchida : Megumi
Kanna Hashimoto : Kanna
Rento Isobe : Rento
Nene Ohtsuka : Nozomi, la mère
...

Équipe technique :
Chef monteur : Hirokazu Kore-Eda
Compositeur : Quruli
Directeur du casting : Yoshiko Arae
Chef costumier : Miwako Kobayashi
Directeur de la photographie : Yutaka Yamazaki
Chef décoratrice : Ayako Matsuo
Ingénieur du son : Yutaka Tsurumaki
Effets spéciaux : Rayo Higuchi

Distributeur France (Sortie en salle) : Wild Side Films / Le Pacte
Production : Shigomi Inc.
Coproduction : BIGX

I Wish

Hirokazu Kore-Eda a aujourd'hui cinquante ans et il avait réalisé au moins deux chefs-d'oeuvre, Nobody Knows en 2004 et Still Walking en 2008.

Le premier racontait l'histoire tragique et réelle de quatre enfants abandonnés par leur mère pendant des semaines dans un appartement de Tokyo. Le second était la chronique très fine d'une réunion de famille à la campagne. Les deux films étaient admirables de complexité.

Avec la mise en perspective des différentes générations, de leurs rapports entre elles, Kore-Eda exerce une sorte de vision stéréoscopique en nous faisant comprendre tous les points de vue à la fois, en restant clair et en nous donnant l'impression d'être plus intelligents qu'à notre entrée dans la salle.

Ces qualités rappellent celles de l'Iranien Asghar Farhadi, auteur en 2011 d'Une séparation. Le nouveau film de Kore-Eda, qui sort le 11 avril, I Wish, est encore un complexe portrait de famille. Mais là où les enfants de Nobody Knows étaient condamnés à l'abandon, ceux de I Wish sont des aventuriers courageux qui décident de prendre la route sans aviser leurs parents, pour réaliser les vœux qu'ils portent au fond de leur cœur. Les deux films sont symétriques : avec la même thématique, Nobody Knows est une tragédie glaçante et I Wish une comédie d'une folle gaieté, inventive, bourrée d'une fantaisie extraordinaire.

On n'oublie jamais les conflits réels, les frustrations, et même les dangers naturels qui obsèdent le Japon, mais tout est ramené à l'énergie incroyable de gamins qui nous laissent un sentiment d'optimisme triomphant. Un film inoubliable.

René MARX

 

 

 

 

.

Accueil | Copyright | Contact | ©2012 René Marx