La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films : Bluff de Felipe Martínez

Bluff de Felipe Martínez

(Film colombien - Títre original: Bluff - Genre : Comédie/trhiller - 2007, 103 min.)

Scénario et réalisation: Felipe Martínez.

Interprètes: Federico Lorusso (Nicolás), Catalina Aristizábal (Margarita), Luis Eduardo Arango (Walter Montes), Carolina Gómez (Alexandra), Víctor Mallarino (Mallarino), Verónica Orozco (la morte).

Directeur photo : Alessandro Angulo
Caméra : Gustavo Peña
Son : Carlos Eduardo Lopera
Effets spéciaux : Bernardo Salamanca
Montage : Sandra Rodríguez
Script : Paola Rey
Casting : Claudio Ramírez

Producteur : Alessandro Angulo
Production: Laberinto Producciones
Production exécutive : Nana Velásquez, Maria José Gómez

BluffNicolás, jeune photographe de mode débordant d'énergie, surprend Margarita, sa petite amie, en bonnes mains avec Mallarino, le directeur de la revue pour laquelle il travaille. Il perd son travail tandis que Mallarino et Margarita se marient. Il se réfugie dans une chambre de service louée dans l'appartement de Rosemary, la maîtresse de Walter Montes, un policier zélé. Quand Nicolás découvre un an plus tard que Mallarino trompe Margarita avec une actrice nommée Alexandra, il décide de les photographier et menace de tout révéler à Margarita. Mais Nicolás est doublé, Mallarino n'en a cure et, au contraire, lui propose de tuer Margarita qui sait tout, a demandé le divorce, et en veut à sa fortune. Un chantage, un bluff, des courses poursuites, une quête de vengeance sur l'amour et les déboires, un million de dollars pour abattre son ex-fiancée et sortir ainsi de la misère, à travers un pays caricaturé à la manière des pires télénovelas, telle est la proposition de ce premier et très drôle long métrage d'un réalisateur qui ne présumait pas que son film, sorti le 23 mars dernier, avec rapidement 240 000 entrées en Colombie (surprise aussi pour le producteur débutant Alessandro Angulo, et son équipe de Laberinto), allait dépasser celles du dernier film de Mark Steven Johnson avec Nicholas Cage, Ghost Rider, pourtant bourré d'effets spéciaux, sorti au même moment sur les écrans nationaux. Bluff, qui a donc brillamment commencé sa carrière, fait partie des quatre longs métrages sélectionnés cette année à Cannes-Tous les Cinémas du Monde pour la Colombie en la journée du jeudi 24 mai 2007 :
11h00 : La sombra del caminante de Ciro Guerra
13h00 : Al final del espectro de Juan Felipe Orozco
15h00 : Forum
16h30 : Soñar no cuesta nada de Rodrigo Triana
18h30 : Bluff de Felipe Martinez
(Le cinéma colombien sera également présent dans la Quinzaine des Réalisateurs avec le court métrage « Hoguera » d’Andi Baiz et le Long métrage « PVC-1 » de Spiros Stathoulopoulos Caicedo, aussi nominé pour la Caméra d’Or.)
Bluff allie un film très local, qui a fait déplacer les foules de son pays, à un humour au second degré du glamour qui saura sans aucun doute titiller les spectateurs d'autres lattitudes, tant la contamination des télénovelas est un phénomène international dont on a tous envie de voir des cinéastes jeunes dynamiter les codes. Felipe Martinez, avec une caméra et des comédiens (Federico Lorusso est argentin) toujours à la lisière de la provocation de trop, emmène en un rythme supratonique une bande d'exités vers la violence kitch, à coups de gestes passionnels où les dialogues surjoués rivalisent volontairement avec les actions répétitives. Et où l'outrance touche juste, amuse et décapite un système. L'auteur compte nuancer sa palette dans son prochain projet, la thématique sera l'immigration, tout en restant dans le genre de la comédie/thriller, donner une profondeur qui manque ici, dans cette forme immédiate par laquelle il devait passer pour aller plus loin. Nous l'attendons donc au prochain tournant, sachant qu'il les prend à la corde, s'assurant d'ores et déjà le large public qu'il mérite.

Michel MARX

site officiel (en espagnol) : www.bluffmovie.com/

Accueil | Copyright | Contact | ©2007 Michel Marx