La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films : Chaos de Coline Serreau

Chaos de Coline Serreau

(date de sortie : 03 octobre 2001, 1h49)

Avec Vincent Lindon, Catherine Frot, Rachida Brakni

ChaosColine Serreau nous fait prendre conscience que le cinéma ne dit plus beaucoup la révolte. Beaucoup de films récents, parfois très beaux, pèsent le pour et le contre, se lamentent sur la difficulté de juger, s'angoissent sur la fin des vérités toutes faites. Coline Serreau ne joue pas dans ce registre-là. Elle a envie de tout casser, de donner un coup de pied dans la fourmilière et utilise pour cela toutes les ressources d'un scénario très solide, où le thriller prend le pas sur la comédie de moeurs, la critique sociale sur le thriller et la réflexion morale sur la critique sociale. Mais ce qui est passionnant dans Chaos c'est qu'elle utilise tous ces genres à la fois et passe de l'un à l'autre sans jamais vaciller, ni s'écarter de son projet. Les changements de rythme et de ton sont une des qualités très surprenantes de ce film, où les histoires de chaque personnage semblent s'enrichir et redémarrer pendant tout son développement. Quand on parle de révolte, il faut bien préciser et appeler les choses par leur nom: Chaos est un film féministe. Eh oui, ça existe encore mon colonel! Et Coline Serreau n'a pas son féminisme dans la poche. Avant le succès colossal de Trois hommes et un couffin, elle avait débuté avec des documentaires remarquables commes Qu'est-ce qu'elles veulent? en 1978, qui déjà donnait (ou rendait?) la parole aux femmes. Chaos peut convaincre un très grand public parce qu'il est remarquablement construit, qu'il utilise habilement le suspense et la "good story" à l'américaine, et qu'il porte un discours qui intéressera forcément tous les spectateurs. 


René MARX (article publié en 2001 dans Fenêtres sur Cours)



Accueil | Copyright | Contact | ©2005 René Marx