La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films : Dancer in the dark de Lars Von Trier

Dancer in the dark de Lars Von Trier

(Film suédois, danois, finlandais, islandais, allemand - Sortie France : 18 octobre 2000 -149 minutes)

avec Björk (Selma), Catherine Deneuve (Kathy), David Morse (Bill), Peter Stormare (Jeff), Joel Grey (Oldrich Novy), Jean Marc Barr (Norman)...

Scénario : Lars Von Trier
Photo : Robby Müller
Musique : Björk, Mark Bell
Montage : Molly Malene Stensgaard, François Gedigier
Production : Zentropa Entertainement, ARTE France Cinema / Film i Vast / France 3 Cinema / Liberator
Distribution : Fine Line Features


Dancer in the darkDemy et Almodovar ne sont plus seuls au royaume des grands sentiments et du mélodrame sublimé. La beauté obtenue en tirant les clichés jusqu'au bout… On reste en effet confondu par l'audace de Lars Von Trier, inventeur avec d'autres de la Charte Dogma 95, vite abandonnée mais qui produisit quelques films remarquables (Les Idiots, Festen, Lovers, Mifune). Il s'attaque à un genre qu'on croyait épuisé et le récupère magistralement: le mélo larmoyant, le contemièvre de la petite marchande d'allumettes qu'un monde trop cruel veut étrangler (au sens propre). Quatre ans après Breaking the Waves il sonde les peines d'une ouvrière en perdition dans une Amérique du Nord plus ou moins rêvée des années 50. Avec le mélo, il reprend aussi la tradition du musical et convoque Catherine Deneuve, sombrement lumineuse, tout droit venue des comédies de Demy, même si son personnage ne chante et danse ici qu'à contrecœur. A chaque étape de la descente aux enfers de la pauvre Selma, le spectateur se dit: "Impossible, Von Trier n'ira pas jusque là, il n'osera pas…" Et chaque fois, il ose! En évitant toujours lourdeurs et conventions. Tout ce que vous imaginez arrive, mais pire encore, mais toujours plus triste et plus beau, le cinéaste continuant à porter à bout de bras (mais avec cent caméras!) son impossible et profonde histoire. Quant à Björk, puisqu'on a déjà tout dit sur ses talents d'actrice et de musicienne, on associera à ces éloges la totalité des comédiens de ce film épuisant et magnifique.

René MARX (article publié dans Fenêtres sur Cours en 2000)

Dancer in the dark, double palme d'or au 53e festival de Cannes (2000):
http://www.cannes-fest.com/2000/film_dancerinthedark.htm

site officiel : http://www.dancerinthedarkmovie.com

Accueil | Copyright | Contact | ©2006 René Marx