La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films : Inquietude de Manoel de Oliveira

Inquietude de Manoel de Oliveira

( Film français, suisse, portugais, espagnol - Genre : Comédie dramatique - Titre original: "Inquietude" - Date de sortie : 23 Septembre 1998 - Durée : 1h 50 )

Avec Leonor Baldaque, Rita Blanco, Luis Miguel Cintr

Scénariste : Manoel de Oliveira
Directeur de la photographie : Rénato Berta
Ingénieur du son : Philippe Morel
Monteur : Valérie Loiseleux
Producteur : Paulo Branco Production Gémini Films, France - Madragoa Filmes , Portugal
- Wanda Films, Espagne - Radiotelevisao Portuguesa (R.T.P.), Portugal - Light Night, Suisse

InquietudeSaynète grotesque: un vieux savant veut persuader son fils déjà sexagénaire qu'il faut mourir en beauté. Roman bourgeois: un gommeux amoureux d'une cocotte lui prête des qualités sublimes. Conte traditionnel: une jeune villageoise tourmentée prend la place d'une sorcière grecque qui achève ses mille ans de règne. Ces trois parties s'enchaînent avec une habileté diabolique sous les auspices du maître Manoel De Oliveira, simplement l'un des plus grands cinéastes du monde. Quatre-vingt-dix ans aux pommes, il articule avec une habileté et une liberté extraordinaires ironie, métaphysique, splendeur de l'image, mépris de toute convention, de toute compromission. Il est assisté en cela par un grand chef opérateur, Renato Berta, qui s'inspire, entre autres, de Manet, de La Tour. Résultat? Ce film sort dans très peu de salles en France, et force est de dire que parmi les quelques spectateurs, certains, stupéfaits et bâillant d'ennui, sortent avant la fin. Alors quoi, De Oliveira serait un cinéaste pour the happy few? Le débat vaut-il seulement la peine? Après tout, si trois mille personnes en France (et pas forcément des cinéphiles ou de sombres intellectuels, non, plutôt des "spectateurs sensibles") sortent de ce film fascinées, bouleversées, ayant ri et admiré sans trouver un seul défaut à ce bijou, cela suffira amplement. De Oliveira ne travaille pas pour l'Audimat, car dans cent ans, quand on aura tout oublié, ses films demeureront (et il tournera peut-être encore…)

René MARX (article publié dans Fenêtres sur Cours en 1998)

Vient de sortir : MANOEL DE OLIVEIRA
Editeur(s) : Lettres Modernes Minard
Collection : ÉTUDES CINÉMATOGRAPHIQUES
Présentation : - 310 pages
Manoel de Oliveira Manoel de Oliveira a réalisé son premier film en 1929, au temps du muet. Son nouveau film,
Miroir Magique, doit sortir prochainement sur les écrans. Manoel de Oliveira va avoir cette
année quatre-vingt-dix-huit ans et, s'il reste peu connu du grand public, les vrais cinéphiles
le considèrent comme l'un des plus importants cinéastes d'aujourd'hui. Avec le grand âge, il
semble devenir infatigable et livre sans arrêt de nouveaux films, étonnants, stupéfiants,
jeunes! Autour du cinéaste portugais, est publié ce printemps un livre collectif par les éditions
Minard. Seize auteurs pour commenter en 300 pages érudites l'oeuvre de l'homme de Porto.
C'est le soixante-dixième volume de la prestigieuse collection "Etudes CInématographiques".
Commentaires sur Oliveira et l'art, la musique, le théâtre, le rire, le coeur et le cinéma et
réflexions sur quelques-uns de ses films, ce livre est une occasion de faire connaissance avec
le plus vieux (ou le plus jeune?) cinéaste du monde.


Accueil | Copyright | Contact | ©2006 René Marx