La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films : L'étrange affaire Angélica de Manoel de Oliveira

L'étrange affaire Angélica de Manoel de Oliveira

Titre original : O Estranho Caso de Angélica

Long-métrage français , espagnol , portugais , brésilien . Genre : Drame
Durée : 01h35min - Année de production : 2010 - Date de sortie cinéma : 16 mars 2011

Écrit et réalisé par Manoel de Oliveira
Scripte : Francisco Botelho

Interprètes :
Pilar López de Ayala : Angelica
Ricardo Trepa : Isaac
Filipe Vargas : Le Mari
Leonor Silveira : La Mère
Luís Miguel Cintra : L'Ingénieur
Ana Maria Magalhaes : Clementina
Isabel Ruth : La Domestique
Sara Carinhas : La Religieuse
Ricardo Aibéo : Le Mendiant
Adelaide Teixeira : Justina

Chef décorateur : Christian Marti - Costumière : Adelaide Trêpa - Ingénieur du son : Henri Maikoff
1er assistant réalisateur : Bruno Sequeira - Maquilleuse : Ignasi Ruiz - Coiffeur: Pilartxo Diez
Monteuse : Valérie Loiseleux - Directeur de la photographie - Sabine Lancelin - Chef décorateur : José Pedro Penha
Directeur de production : Joao Montalverne
Coproduction Les Films de l'Après-Midi
Coproduction Eddie Saeta S.A.
Agence de presse Dark Star Presse
Coproduction Filmes do Tejo
Coproduction Lusomundo
Coproduction RTP - Radiotelevisao Portuguesa
Coproduction Mostra internacional de cinema

Distributeur : Epicentre Films

Festival International du Film de Cannes 2010 63ème édition :
- Prix Un Certain Regard - Fondation Gan pour le Cinéma
- Un Certain Regard - Prix du président du jury
- Un Certain Regard - Prix d'interprétation féminine

L'étrange affaire Angelica

L'étrange affaire Angélica

Un jeune photographe passionné et anxieux fait le portrait d'une jeune fille morte. Quand il déclenche l'appareil, elle lui sourit, à lui seul. C'est le début d'une passion qui l'emportera, le détruira ou le sauvera.

Apparemment située de nos jours, l'histoire est filmée avec un goût d'intemporel par Manoel de Oliveira. À aucun artiste dans l'histoire de l'humanité, le destin n'a permis ce qu'il lui permet : continuer à créer en ayant fêté ses cent deux ans en décembre dernier. Il annonce déjà le tournage d'un nouveau film, avec Michel Piccoli, pour cette année. Pour ceux qui douterait du personnage, il suffisait d'être à la Cinémathèque fin février, alors qu'il présentait son film en avant-première.

Brillant, drôle, vigoureux, Don Manoel a emporté l'enthousiasme du public présent. Son nouveau film est donc une fois de plus le portrait d'un amour malheureux.

Les mystères sont nombreux et on n'aura pas tout élucidé en sortant de la salle : pourquoi le jeune photographe est-il présenté comme " juif " ? Que cherche-t-il dans les vignes du Douro en photographiant les bêcheurs " à l'ancienne " ? Que veulent ses compagnons d'auberge soupçonneux en le regardant se tourmenter, tandis qu'ils discourent sur " l'antimatière " ? Que veut lui dire la jeune morte en le poursuivant de son sourire angélique ?

Si on n'a pas toutes les réponses, c'est parce que comme tous les beaux films, celui-ci est tissé des mystères de la poésie. L'acteur principal, Ricardo Trêpa, a raconté lui-même que le cinéaste ne donne lui-même aucune clé à ses interprètes. On en est réduit à admirer, à ressentir et à revoir sans cesse ses films.

Oliveira est un farceur grave, un ironiste douloureux, un désinvolte profond, qui nous offre l'un après l'autre ses chefs-d'œuvre en se faisant oublier de la mort. Définition de l'artiste ?


René MARX


L'Avant-Scène Cinéma publiera fin mars un numéro présentant un dossier complet et le découpage intégral du film.


L'ÉTRANGE AFFAIRE ANGÉLICA : BANDE-ANNONCE par baryla 

 


 

 



 

 

 

Accueil | Copyright | Contact | ©2011 René Marx