La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films : La terre outragée de Michale Boganim

La terre outragée de Michale Boganim


Drame - Sortie France : 28 mars 2012 (1h 48min)
Réalisé par Michale Boganim
Scénariste : Michale Boganim
Co-scénariste : Antoine Lacomblez et Anne Weil

Nationalité : Français, polonais, ukrainien, allemand

Interprètes :

Olga Kurylenko : Anya
Andrzej Chyra : Alexei
Serguei Strelnikov : Dmitri
Vyacheslav Slanko : Nikolaï
Nikita Emshanov : Piotr
Ilya Iosifov : Valery (16 ans)
Tatyana Rasskazova : La mère d’Anya
Nicolas Wanczycki : Patrick
La jeune étudiante : Julia Artamonov
La mère de Valery : Natalya Bartyeva
La petite fille : Maryna Bryantseva
Valery (6 ans) : Vladyslav Akulyonok

Directrice du casting : Marion Touitou
Monteur son : Josefina Rodriguez
Ingénieur du son : Frédéric de Ravignan
Compositeur : Leszek Mozdzer
Chef décorateur : Bruno Margery
Chef monteur : Anne Weil
Directeur de la photographie : Giorgos Arvanitis
1er assistant réalisateur : Nicolas Lévy-Beff
Régisseur adjoint : Sébastien Didelot
Mixage : Anne Le Campion
1er assistant réalisateur : Inès de la Bévière
Directeur de la photographie : Antoine Héberlé
Chef monteur : Thierry Derocles
Ingénieur du son : François Waledisch
Chef monteur : Hervé De Luze

Exportation/Distribution internationale : Le Pacte
Distributeur France (Sortie en salle) : Le Pacte
Production : Les Films du Poisson
Production exécutive : Belka Films
Coproduction : Arte France Cinéma
Coproduction : Vandertastic
Production exécutive : Grading Dimension Pictures
Coproduction :Apple Film Productions

La terre outragéeLA TERRE OUTRAGÉE

Michale Boganim est née en Israël, elle a étudié l'anthropologie à Paris, puis le cinéma à Londres. En 2005, elle a réalisé un documentaire bouleversant, Odessa… Odessa ! sur les derniers Juifs de la ville d'Ukraine. Puis elle est partie à Tchernobyl, attirée par cet endroit impossible. L'idée d'aller voir de ses propres yeux le lieu de la catastrophe de 1986 est le point de départ de ce nouveau film, une fiction cette fois.

Tout commence le jour d'avant, moment de bonheur où nul ne sait que le monde va s'écrouler. Ces images sont tournées avec une gaieté volontairement naïve, une joie innocente et colorée. L'arrivée de la catastrophe se fait du point de vue des personnages, incompréhensible, mystérieuse, obscurcie par les mensonges des autorités. Puis c'est l'exil forcé de la population. Le personnage central est une jeune femme, Anya. On la retrouve dix ans plus tard, devenue guide pour les quelques touristes francophones échoués dans ce paysage fantôme. Michale Boganim a tourné sur place, avec des comédiens ukrainiens.

Son héroïne est interprétée par Olga Kurylenko. La cinéaste avoue qu'elle a eu peur au début de son propre choix. «Elle me paraissait trop belle… ». Le talent et la force émotionnelle de l'actrice apaisent ses craintes.

Le film, qui sort le 28 mars 2012 sur les écrans, brasse avec maestria des questions emmêlées : l'irruption du malheur, la mémoire des sinistrés, les bouleversements politiques du XX° siècle, l'attachement à une terre inhabitable, la recherche du bonheur dans un monde difficile. Du grand cinéma.

René MARX


La Terre outragée Bande-annonce par toutlecine 

 

 

 

.

Accueil | Copyright | Contact | ©2012 René Marx