La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films : Persepolis de Marjane Satrapi

Persepolis de Marjane Satrapi

Film français d'animation - Date de sortie 27 juin 2007

Réalisation et scénario : Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, d'après l'oeuvre de Marjane Satrapi

Voix :
Marjane : Chiara Mastroianni
Tadji, la mère de Marjane : Catherine Deneuve
La grand-mère de Marjane : Danielle Darrieux
Ebi, le père de Marjane : Simon Abkarian
Marjane enfant : Gabrielle Lopes Benites
Anouche, l'oncle de Marjane : François Jerosme
La grand-mère (voix américaine) : Gena Rowlands
Lali : Tilly Mandelbrot

Compositeur : Olivier Bernet
Monteur : Stéphane Roche
Directeur artistique : Marc Jousset
Chef décoratrice : Marisa Musy
Directeur de l'animation : Christian Desmares
Animateur : Thierry Peres
Assistant réalisateur : Denis Walgenwitz
Ingénieur du son : Thierry Lebon
Directeur de production : Olivier Bizet
Production : 2.4.7 Films, France - France 3 Cinéma, France - The Kennedy/Marshall Company, U.S.A.
Distribution : Diaphana Films, France
Attaché de presse : Jérôme Jouneaux
Attachée de presse : Isabelle Duvoisin

Persepolis


Marjane Satrapi est née en 1969 en Iran, à Rasht, dans la région de Guilan, sur les bords de la mer Caspienne, mer dont elle nous dit dans son film que le parfum n'est à nul autre pareil. Le parfum, c'est aussi ce qu'il reste à Marjane de sa grand-mère, un parfum de jasmin, de mots dits sans détours, de conseils affectueux et pratiques, de philosophie, d'amour. Car cette grand-mère n'a pas sa langue dans sa poche, et Marjane ne l'aura pas non plus. Toute petite elle sait déjà crier " A bas le Chah ! " le poing levé. Un poing levé dont nombre des siens vont payer le prix, car dans les soubresauts sanglants qui remuent le pays, il ne fait pas bon être communiste, il ne fera pas bon marcher dans les rues sans voile pour une femme, il ne fera pas bon boire de l'alcool, se réunir entre filles et garçons... Le Chah est tombé mais les souris ne peuvent pas danser, car la République islamique a sa police et ses espions, ses commissaires de la révolution. Marjane étudie au lycée français de Téhéran mais l'insécurité de plus en plus grande - tant de proches disparaissent, son oncle par exemple qui avait tant cru à la liberté après le départ du Chah - pousse ses parents à l'envoyer à Vienne, chez des amis qui bientôt jugent qu'il n'y a pas assez de place chez eux et s'en débarrassent chez les Soeurs où elle se révolte. Elle vit alors une adolescence libre mais exilée, désormais mêlée à une jeunesse qu'elle étonne de par son expérience, elle qui a vu une révolution et une guerre, et de vrais morts. La suite c'est un premier retour, un second départ, mais c'est déjà trop en raconter... Ce qu'il faut savoir est que ce film est d'un merveilleux enseignement puisqu'il explique à la fois très clairement l'histoire de l'Iran et la construction d'une vie, qu'il captive par son humour et sa franchise, qu'il émeut, tellement empli d'humanité limpide et de poésie rafraîchissante dans la noirceur de ce paysage de peine et de douleurs. Car si à huit ans Marjane voulait être prophète, elle nous fait ressentir avec une sorte d'amitié profonde pour la beauté des choses, en quoi elle y est peut-être parvenue par ce film. On dit qu'il est visible à partir de 10 ans, je dirais qu'il doit être vu par tous, parce qu'il est ou pourrait être l'histoire de tous, l'histoire d'une petite fille qui rêvait de paix et d'égalité et qui grandit dans le chaos et le sang. Mais quelle beauté, quel amour de conter, quelle justesse du trait, quelles voix extrêmement présentes et profondes, quelle parfaite mise en scène ! Le cinéma d'animation au plus haut de son pouvoir de transmettre, d'enchanter, de faire pleurer. Ce film est une grande leçon, on le quitte et on voudrait le revoir tant on s'est senti accompagné, tant il nous semble connaître maintenant Marjane, pourtant si seule. N'attendez pas, n'attendez plus !

Michel MARX


trailer 3 Persepolis
envoyé par alex-h
 

site officiel

Accueil | Copyright | Contact | ©2007 Michel Marx