La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films : Pour João César Monteiro, un livre d'entretiens


Pour João César Monteiro un livre d'entretiens

Pour João César MonteiroJoão César Monteiro est mort en 2003, après avoir contemplé sa propre fin dans un dernier film “Va et Vient”. Son œuvre est encore mal connue, même au Portugal. Pourtant, il est certainement la plus importante découverte cinématographique de la fin du XX° siècle. Son compatriote Manoel de Oliveira, 95 ans à peine et toujours en activité comme un volcan inépuisable et lui, Monteiro, disparu à 64 ans et appelé à un avenir critique exceptionnel donnent mystérieusement au petit Portugal l’une des premières places dans le cinéma mondial. Ce mystère commence à être levé grâce à un livre passionnant concocté par Fabrice Revault D’Allonnes et six complices admirateurs du grand João César. Frappés par sa mort, étonnés qu’aucun livre n’existe sur lui, ils ont bâti cet ouvrage qui explique beaucoup de choses et ouvre de nombreuses pistes. Édité par la très recommandable maison Yellow Now, le livre réunit des textes de Monteiro, des entretiens et même des auto-entretiens (Monteiro s’interviewant lui-même !), des témoignages précis de ceux qui ont travaillé avec lui et des études critiques portés par la fascination de leurs auteurs pour le mystérieux lisboète. Ils confirment le raffinement, la culture, le bon goût et le sens de la provocation d’un esthète irréductible à toute comparaison. Aussi fascinant que Keaton, aussi audacieux qu’Oliveira, aussi pervers qu’Hitchcock, aussi drôle qu’Harry Langdon, il reste d’une originalité absolue, au point qu’on s’étonne que deux ou trois producteurs aient eu le culot de financer son art, en dépit de toute prudence commercialo-télévisuelle. Mais les vrais artistes renversent sans doute tous les obstacles.

René MARX (article publié en mars 2004 dans Fenêtres sur Cours)

 
Accueil | Copyright | Contact | ©2005 René Marx