La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films : Pour rire ! de Lucas Belvaux


Pour rire ! de Lucas Belvaux

 

(France, sortie 8/01/97, 1h45)

Avec Jean-Pierre Léaud, Ornella Mutti, Antoine Chappey, Tonie Marshall

Pour rire !Mélancolique, au fond, ce « Pour rire ! » de Lucas Belvaux dont le titre rappelle, point d'exclamation compris, le « Comédie ! »  de Jacques Doillon. Mélancolie du trio cocu/épouse/amant - jamais bien drôle, sauf dans la farce, quand le cocu est assez grotesque pour exciter les rires du parterre. Dès qu'on approche la comédie vraisemblable, on s'éloigne de ce rire-là. Le fait qu'ici le cocu manipule les deux autres ajoute quelques sourires sans retirer de mélancolie.
Précisément cette manipulation induit un autre type de mélancolie, celle du metteur en scène. Qu'il s'agisse du cocu qui met en scène, à leur insu, les rencontres  de la traîtresse et de son complice, de l'avocate qui essaie de remettre en scène un double assassinat pour attendrir un jury d'assises, ou simplement de l'auteur du film et manipulateur en chef, chacun semble le faire pour se rassurer. La mélancolie est aussi celle du temps qui passe pour les couples croisés du film, couples dont on ne saura jamais le sort d'après le mot fin, du temps qui passe pour Jean-Pierre Léaud croisant quelques secondes Françoise Lebrun, jadis sa partenaire dans La Maman et la Putain. Cette mélancolie ne fait pourtant pas mentir le titre du film, car elle est assez teintée d'ironie pour faire rire très souvent, et peut-être pas tous les spectateurs aux mêmes moments. Qui rira du méditatif adepte du za zen détruisant un appartement ou hurlant sa rage sous une fenêtre sourde, qui rira du salut idiot à la caméra d'un motard suivant Paris-Nice? Qui rira le dernier?  

René MARX (article publié en 1996 dans Fenêtres sur Cours)

Accueil | Copyright | Contact | ©2005 René Marx