La vie des films - Actualité du cinéma

La vie des films : Tetro de Francis Ford Coppola

Tetro de Francis Ford Coppola

Long-métrage américain, argentin. Genre : Drame - Année de production : 2009 - Date de sortie France : 23 décembre 2009 - Durée : 2h07 min

Scénario et réalisation : Francis Ford Coppola

Interprètes :
Vincent Gallo : Tetro
Alden Ehrenreich : Bennie
Maribel Verdu : Miranda
Klaus Maria Brandauer : Carlo
Carmen Maura : Alone
Rodrigo De la Serna : Jose
Mike Amigorena : Abelardo
Leticia Bredice : Josefina
Sofía Gala : Maria Luisa
Erica Rivas : Ana

Directeur de la photographie : Mihai Malaimare Jr.
Compositeur : Osvaldo Golijov
Monteur : Walter Murch
1er assistant réalisateur : Juan Pablo Laplace
2ème assistant réalisateur : Sol Aramburu
Directeur du casting : Walter Rippell
Costumière : Cecilia Montiel
Ingénieur du son : Vicente d'Elia
Réalisateur de 2nd équipe : Roman Coppola
Chef décorateur : Sebastián Orgambide

Producteur : Francis Ford Coppola
Producteur exécutif : Anahid Nazarian
Producteur exécutif : Fred Roos
Producteur associé : Masa Tsuyuki
Production : American Zoetrope
Supervision musicale: Dolby Laboratories
Distributeur France : Memento Films
Attachées de presse : Laurence Granec et Karine Ménard

TetroLe cinéma est un instrument lourd. Il nécessite des équipes nombreuses, coûteuses, des procédures longues et compliquées. Il permet pourtant, malgré son gigantisme, d'exprimer l'intimité de ses créateurs. Il permet même, étonnant paradoxe, la poésie. C'est particulièrement troublant chez Coppola. Les années passent, les budgets changent, les dispositifs ne sont jamais les mêmes et, à soixante-dix ans, il nous raconte toujours la même histoire, sans jamais nous lasser.

La même histoire : la rivalité entre frères (la rivalité, l'amour, la fascination, la jalousie…). Il se paie le luxe de l'annoncer dans les dialogues même de ce nouveau film. Quand Bennie demande à Tetro le sujet de sa mystérieuse pièce de théâtre, celui-ci répond simplement : «Rivalry ». C'était le cas dans Rumble Fish, dans Cotton Club, évidemment dans Le Parrain. Le mot tetro, en italien, signifie «sombre, maussade».

Il y a une tristesse fondatrice au coeur du beau personnage interprété par Vincent Gallo, et bien sûr au sein de son étrange famille. Les acteurs sont étonnants, jusqu'aux rôles secondaires, tous admirables. L'image est magnifique, mais c'est presque une banalité que de le dire à propos de Coppola.

Ce qui est notable ici est finalement la manipulation magistrale de la forme «mélodrame». Coppola pousse ce défi formel très loin, sans redondances, sans compromis. En poursuivant sa méditation, en nous parlant de lui à l'infini, en raffinant son propos constamment. Il trouve même, vers la fin du film, un rebondissement passionnant qu'il ne faut pas révéler ici. L'artiste est en forme, Tetro en est une nouvelle preuve.

René MARX
Article publié dans Fenêtres sur Cours


TETRO - BANDE-ANNONCE VOST FR (Francis Ford Coppola)
 

 

Accueil | Copyright | Contact | ©2010 René Marx